Alpinisme
Cyclisme
Equitation
Parcours aventure
Pilotage
Randonnée
Raquettes
Ski alpin
Ski de fond
Ski de rando
Via Ferrata
VTT
  Avion
Hélicoptére
Montgolfière
Parachutisme
Parapente
Speedriding
Saut à l'élastique
ULM
  Canoe
Canyoning

Hydrospeed
Kayak
Rafting


GPS RANDO

DEPARTS CONFIRMES

SELECTION LECTURE


CARTE GENERALE
VERSANT NORD
VERSANT SUD

 
Les cartes de randonnées du versant espagnol
 
 
 





Accueil / Raquettes / La construction d'un igloo
 

L'igloo est un abri qui va permettre de se protéger des intempéries, du vent, de la neige et du froid.
La température y avoisine les 0°C et avec un bon équipement on peut (presque) y passer une bonne nuit !

Avant de passer la nuit dans un igloo, il faudra mouiller la chemise pour le construire !! (Pensez au linge de rechange pour ne pas avoir froid)

Il y a plusieurs méthodes pour construire un igloo:
- La méthode avec blocs de neige; demande du temps, de la neige en quantité suffisante et de bonne qualité.
- La méthode dite de l'igloo Russe; plus rapide, il est réalisable même avec une faible quantité de neige.

 
Passer une nuit dans un igloo au coeur des Pyrénées: pourquoi pas vous ?

Loin de la foule des stations de ski et du bruit des remontées mécaniques, dans un site superbe au coeur des Pyrénées, vous apprendrez à construire un igloo, qui deviendra votre abri pour la nuit.

Avec ses deux journées de randonnée en raquettes à neige, ce week-end est un excellent moyen de découvrir la montagne hivernale et ses secrets.

Vous vivrez une expérience hors du commun et deviendrez le temps d'une nuit un véritable inuit. Après le repas du soir pris dans une cabane, vous pourrez découvrir un autre aspect de la montagne, en partant en raquettes pour une randonnée nocturne.

 
 
 

Construction d'un igloo avec blocs de neigeLa méthode avec blocs de neige

Choisir un terrain plat (si besoin il faudra l'aplanir ), non exposé aux dangers naturels et bien orienté par rapport au vent (présent et a venir).
Choisir un endroit où la neige est compacte et en quantité suffisante.

Délimiter un cercle de 2.50 m de diamètre sur la neige et décaisser l'intérieur du cercle de quelques cm; ce sera toujours ça en moins à construire en dur !

A coté de l'igloo, choisir une zone pour faire la "carrière"

 

Construire un iglooA l'aide de la pelle à neige, découper un bloc (environ 50 cm de long sur la largeur de la pelle) et extrayiez le.
Commencer à monter les murs en disposant les briques autour du cercle, un peu inclinées vers l'intérieur.

Arrivé en haut, fabriquer la clef de voûte: une personne peu rester à l'intérieur et aider en maintenant les briques.

 

L'igloo est terminé Creuser l'entrée, du côté opposé au vent.
Boucher les fissures extérieures
Lisser l'intérieur pour éviter que des gouttes d'eau ne perlent.
Pensez à laisser un trou pour que l'air circule à l'intérieur.
Lisser le sol et le rendre bien horizontal.

Construire la "fosse à froid": du niveau du sol de l'igloo, faire une pente qui tombe dans la fosse à froid, avant la sortie.

Ce système permet l'évacuation du froid vers l'extérieur de I'igloo (le "froid" va vers le bas) et de maintenir a l' intérieur une température voisine de zéro degré.

 

Passer une nuit dans un iglooPour dormir dans l'igloo, il faut s'isoler au maximum de la neige.
Étendre les matelas isolants. (Il est préférable de garder la couverture de survie pour couvrir les sacs de couchages et ainsi se protéger des gouttes qui immanquablement tomberont de la voûte.)

On se glisse dans le duvet, et on évite de bouger sinon tout le monde part en glissade sur la neige ! L'idéal est bien sur de posséder un sursac étanche.

Penser à mettre les chaussures dans le sac de couchage (sinon, le lendemain, elles seront gelées !).

 

Construction d'un igloo - Technique de l'igloo RusseLa méthode dite de "L'igloo Russe"

Choisir un terrain plat (si besoin il faudra l'aplanir), non exposé aux dangers naturels.

Commencer par faire un volume avec les sacs, les raquettes, les skis ...

Couvrir avec une couverture de survie ou un matelas en mousse pour éviter que la neige s'accumule dans les espaces entre les sacs.

 

L'igloo RusseRecouvrir ce volume de neige en la jetant avec la pelle.

Ne pas tasser. Accumuler une bonne épaisseur de neige: environ 30 à 40 centimètres, avant de passer à l'étape suivante .

 

Ouverture de la porteOuvrir la porte du coté opposé au vent et retirer les sacs et le matériel de dessous la neige.

Enlever progressivement la neige de l'intérieur de l'igloo et recharger en neige par dessus. Continuer jusqu'à la grandeur voulue.

Sonder l'épaisseur pour s'assurer qu'il y a assez de neige: 40 centimètres au moins.

Pensez à laisser un trou pour que l'air circule à l'intérieur.

Lisser la voûte pour éviter au maximum que l'eau ne perle par les aspérités.

 

L'intérieur de l'iglooPour dormir dans l'igloo, il faut s'isoler au maximum de la neige.
Étendre les matelas isolants. (Il est préférable de garder la couverture de survie pour couvrir les sacs de couchages et ainsi se protéger des gouttes qui immanquablement tomberont de la voûte.)

On se glisse dans le duvet, et on évite de bouger sinon tout le monde part en glissade sur la neige ! L'idéal est bien sur de posséder un sursac étanche.

Penser à mettre les chaussures dans le sac de couchage (sinon, le lendemain, elles seront gelées !).

 

 

Abri sous un bloc rocheuxOn peut aussi, pour gagner du temps, essayer de trouver un abri naturel, que l'on emménage suivant son imagination.

Penser à colmater toutes les prises au vent.

Attention; il faut penser que l'on aura moins froid dans un vrai igloo que sous un gros caillou !

Bonne nuit !

 
 







BIBLIOGRAPHIE
SAVOIR PLUS