Alpinisme
Cyclisme
Equitation
Parcours aventure
Pilotage
Randonnée
Raquettes
Ski alpin
Ski de fond
Ski de rando
Via Ferrata
VTT
  Avion
Hélicoptére
Montgolfière
Parachutisme
Parapente
Speedriding
Saut à l'élastique
ULM
  Canoe
Canyoning

Hydrospeed
Kayak
Rafting


GPS RANDO

SELECTION LECTURE


CARTE GENERALE
VERSANT NORD
VERSANT SUD

 
Jean & Pierre RAVIER: 60 ans de Pyrénéisme
 
 
 





Accueil / Ski de fond / Historique du ski de fond

Les premières compétitions de ski de fond voient le jour au XIX ème siècle. En 1843 la première compétition a lieu en Norvège. Ses voisins Nordiques, la Suède et la Finlande organisent les suivantes en 1877 et en 1879.

Le ski de fond devient discipline Olympique aux Jeux de Chamonix en 1924. Cependant, ce n'est pas encore une discipline à part entière, puisque les athlètes pratiquent également le saut à skis (discipline aujourd'hui appelé Combiné Nordique).

A l'époque la seule technique existante est le style classique.

Au milieu des années 1970, certains athlètes, à la recherche d'une plus grande vitesse, révolutionnent le ski de fond en inventant une nouvelle technique: le skating: il s'agit d'effectuer une poussée latérale en sortant un pied de la trace.

Le Finlandais Pauli Siitonen, l'Américain Billy Koch et le Francais Jean Paul Pierrat sont les précurseurs de l'utilisation du skating en course.

En 1985, aux championnats de France de Gérardmer et aux championnats du monde de Seefeld, les patineurs récoltent les médailles: le style skating finit par s'imposer. Depuis, la Fédération Internationale de Ski a reconnu le skating comme une technique à part entière.

Le skating, est devenu discipline officielle des Jeux Olympiques en 1988.

Les stations ont peu à peu développé leurs infrastructures afin de permettre aux deux techniques de cohabiter: des traces pour le style classique et un coté de piste large damée pour le style skating.

 









MATERIEL
LOCATIONS
SAVOIR PLUS