Via Ferrata

Depuis quelques années, le massif des Pyrénées a vu une floraison de via ferrata s’accrocher sur ses flancs, en France comme en Espagne et en Andorre.

Les via ferrata modernes visent une combinaison de sensationnel et de ludique, mettant le vertige de la verticalité à portée d’effort du plus grand nombre.

Passerelles, ponts de singe ou népalais, tyroliennes… les via ferrata constituent d’admirables aides artificielles destinées à faciliter et à sécuriser la progression.

La via ferrata dans les Pyrénées

Une via ferrata (« voie ferrée ») en italien est un itinéraire sportif tracé sur une paroi rocheuse, équipé d’éléments spécifiques destinés à faciliter la progression et à optimiser la sécurité des pratiquants.

L’équipement reste en place de façon permanente. Il est divisé en deux catégories :
– Éléments destinés à faciliter la progression: des échelles, des ponts de bois, des passerelles ou ponts de singe.
– Éléments de sécurité: un câble appelé « ligne de vie » permettant de s’assurer en permanence à la paroi, et donc de rester en sécurité.

La via ferrata nécessite un équipement spécifique:

  • Un casque d’escalade
  • Un baudrier
  • Une longe spécifique, équipée de deux mousquetons de sécurité et d’un absorbeur de choc

Consultez la sélection de topos sur la via-ferrata dans les Pyrénées.

Sélection lecture

Une sélection des plus belles via ferrata dans le massif des Pyrénées, du côté français, andorran et espagnol.
Depuis quelques années, le massif des Pyrénées a vu une floraison de via ferrata s’accrocher sur ses flancs, en France comme en Espagne et en Andorre. Devant le nombre important de parcours proposés, une sélection des plus beaux itinéraires s’imposait pour aider les pratiquants à faire leur choix. De la Catalogne à l’Andorre, des Pyrénées-Atlantiques à l’Ariège ou à l’Aragon, 32 via ferrata sont présentées par Bruno Mateo qui les a toutes testées. Chacune est décrite avec son accès, ses points forts, ses difficultés et les éventuelles échappatoires. Une photo de la face avec tracé de l’itinéraire est ajoutée aux autres images prises en pleine action pour donner une idée de l’ambiance et du paysage alentour. En préambule, Bruno Mateo livre quelques conseils pour le matériel.