La légende du Pic du Midi d'Ossau

La légende du pic du Midi d’Ossau

Tout là-haut, sur la montagne vivent deux frères jumeaux: Jean le petit d’humeur joyeuse et Pierre le colosse taciturne. Bergers de leur état, montagnards inséparables, ils ne parlent à personne. Outre la conduite des troupeaux, ils ont pour mission d’empêcher les barbares d’envahir la vallée.

Une nuit, pendant qu’il garde ses brebis et ses chèvres, Pierre entend un bruit épouvantable grondant des profondeurs.
Affolées, les bêtes s’enfuient. Pierre, qui redoute une facétie cruelle des brouches demande à Jean de patrouiller avec lui autour de la cabane.
C’est alors qu’un bouc poursuit Jean le mord et le jette à terre. Pierre vole au secours de son frère, mais une sorcière surgit et entraîne les bergers dans son monde souterrain.

Pendant que les jumeaux séjournent aux enfers, les barbares attaquent la vallée pour anéantir tout ce qui y vit, hommes et animaux. Les gaves sont rouges. Le sang éclabousse la montagne.

Soudain, avant que l’irréparable ne soit accompli, Jean et Pierre jaillissent du volcan, immenses, côte à côte, brandissant leurs épées de feu avec lesquelles ils embrochent les envahisseurs.

Figeant l’exploit pour l’éternité, les brouches pétrifient les jumeaux, devenus depuis les indissociables Grand pic et Petit pic de l’Ossau…