Étape 1: Hendaye-Urdax

 

La traversée des Pyrénées en VTT Etape 1 Départ de la plage d'HendayeEnfin, nous y sommes ! Le grand jour tant attendu depuis plusieurs mois, voire quelques années que nous avons en tête, de partager ensemble cette aventure est là. Nous nous trouvons sur la plage d’Hendaye, pour enfin prendre le départ, de notre traversée des Pyrénées en VTT, malgré une météo pas géniale, mais ce ne sont pas quelques gouttes de bruines qui peuvent nous décourager.

Nous suivrons, pour cette première étape, le topo d’un vététiste du coin, Peyo de Bayonne. Notre départ dans les rues d’Hendaye est un peu rallongé par notre précipitation de rouler…

Voilà, nous arrivons à Biriatou pour maintenant quitter le goudron et attaquer de très belles pistes et monotraces.

La traversée des Pyrénées en VTT Etape 1 Col des Poiriers

Un rayon de soleil fait même son apparition au Col des Poiriers (316m), nous choisissons donc d’y effectuer notre première pause et de casser la croûte. Quel bonheur d’être là…

Sans tarder, nous filons vers les Ventas d’Ibardin, toujours guidés par les explications très précises de Peyo. Une courte pause boisson dans une Ventas, puis on enchaîne pour contourner la Rhune par son flanc Sud pour atteindre le Col de Lizuniaga (229m) puis le Col de Lizarrieta (441m). Là, nous posons pied à terre pour nous dégourdir les jambes, entre, d’une part, les volontaires de la Ligue de Protection des Oiseaux occupés avec leurs jumelles au comptage des migrateurs et, d’autre part les chasseurs préparant la saison de la palombe !!!

La traversée des Pyrénées en VTT Etape 1 Borne Frontiére 59

Nous repartons pour suivre la ligne de crête le long des palombières d’Etxalar. Avant de rejoindre le Col des Trois Bornes (521m), nous perdons le fil frontière sans nous en rendre compte en suivant une croupe versant Nord alors que nous aurions dû bifurquer pour plonger vers le Sud. Nous nous rendons compte de notre erreur au bas d’une piste forestière. Nous sortons, la carte, l’altimètre, boussole et GPS pour être sûr de notre position.
En fait il est 17h, nous ne sommes pas encore à l’étape, voir même assez loin et la fatigue du premier jour se fait sentir. On a trois solutions : soit descendre sur les Grottes de Sarre et faire le tour par la route (facile, sûr mais long), soit rebrousser chemins et retrouver le bon itinéraire (plus dur, trop long et pas sûr de ne pas se tromper à nouveau), soit au plus court et à l’azimut, remonter sur la frontière sous le sommet de l’Atxuria, pour basculer versant Sud vers le Mendibil. On choisit, ensemble et dans la bonne humeur, cette dernière solution, plus rapide mais hasardeuse en poussant les vélos 45 minutes en montée, puis pareil en descente au milieu des genêts, pour retrouver, à une croisée de chemin, le bon itinéraire.

Il est maintenant 19h et il reste un peu de distance à parcourir avant Urdax. On téléphone au gîte pour prévenir de notre retard, puis on fonce, en suivant un balisage de P.R jusqu’au Col d’Urbia puis Urdax après presque 50 km, ce qui n’est pas mal pour un prologue à la demi journée !!!

Malgré nos erreurs d’orientation, à cause de notre précipitation et manque de concentration lors de cette première étape, nous sommes très satisfaits de la journée et contents de penser que demain on pourra prendre un peu plus notre temps en partant tôt… D’ailleurs, l’habitant chez qui nous passons la soirée, en fin connaisseur du coin, nous donne plein d’infos pour l’itinéraire de demain, suivant la météo qui nous attend… !

 
Étape 2: Urdax- Fabrica de Orbaitzeta