Le refuge de Baysselance - Vignemale - Hautes-PyrénéesPassionné des Pyrénées, Adrien Bayssellance (ancien maire de Bordeaux) est élu président de la section du club alpin français de sa ville en 1878. Il lance, en 1898, la construction de ce refuge sur le versant Est de la Hourquette d’Ossoue, à 2650 mètres. C’est le second refuge édifié dans les Pyrénées par le CAF. Appelé à l’origine refuge du Vignemale, il porte aujourd’hui le nom de l’initiateur de sa construction.

Le premier refuge,  fut gardé à partir de 1900. En 1938 une nouvelle voûte lui est accolé et triple sa capacité.

A 2650 mètres le refuge de Baysselance est le plus haut refuge gardé des Pyrénées.
Il a été plusieurs fois rénové. La dernière importante rénovation aura lieu au début des années 2000.

Département: Hautes-Pyrénées
Commune: Gavarnie
Situation: Massif du Vignemale
Altitude: 2650 mètres
Départ: A Gavarnie, suivre la route de la vallée d’Ossoue, qui se transforme rapidement en piste, jusqu’à son terminus au barrage d’Ossoue (1834 m).
Accès: Du barrage suivre le sentier jusqu’en fond de vallée. Il s’élève alors en lacets, passe devant les grottes Bellevue et franchit l’arête Est du Petit Vignemale avant de rejoindre le refuge.
Dénivelé: 820 mètres
Horaire: 2 H 45
Ouverture: De fin mai à fin septembre 
Téléphone: 05 62 92 40 25
Capacité: 58 places
Gestionnaire: CAF de Bordeaux 
Idées randos: Vignemale (3298 m), Piton Carré (3197 m), Pointe de Chausenque (3154 m), Grand pic de Tapou (3134 m), Pic de Montferrat (3220 m), Pic du Clot de la Hount (3289 m) – HRP
Cartographie: Carte IGN 1647 OT Vignemale – Ossau – Arrens – Cauterets