Chaque première ascension est évidement un grand exploit. Nous ne pouvons pas toutes les recenser ici. Nous avons choisi celles qui sont les plus marquantes pour l’histoire et l’évolution du pyrénéisme.
Si vous pensez que d’autres dates sont manquantes dans ce récapitulatif, vous pouvez bien sur nous en faire part.

1787 Un berger Aspois atteint le sommet de l’Ossau à la demande des géographes Reboul et Vidal. Delfau, à qui revient la seconde ascension, constate la présence du cairn au cours de son escalade de 1797.
02 Août 1787 Le premier sommet de plus de 3000 mètres est vaincu. C’est le Turon de Néouvielle (3035 m) vaincu par l’astronome Vidal et le chimiste Reboul qui entreprennent le nivellement des Pyrénées.
1789 Le même Reboul arrive au sommet du Quayrat (3060 m); c’est le deuxième 3000 vaincu.
1790 Le topographe Espagnol Heredia gravit le troisième 3000: le pic Arnales (3046 m)
01 Août 1792 Des bergers érigent un signal au sommet du Montferrat sous les ordres de Louis-Philippe Reinhart Junker qui dirige une équipe de géodésiens chargés d’établir les limites de la frontière, et de définir l’altitude des sommets. C’est le quatrième « 3000 » vaincu.
02 Août 1792 Ce sont sûrement ces mêmes bergers qui dressent un autre signal au sommet de la Pique-Longue. L’histoire n’a pas retenu le nom de ses premiers vainqueurs.
Août 1798 La Beaumelle atteint le sommet du Petit Vignemale.
07 Août 1802 Première ascension du Mont Perdu (3355 m) par Rondo, Laurens et un berger Aragonais puis le 10 Août par Ramond, Laurens et Palu.
29 Sept 1817 Première ascension de la Maladetta (3312 m) par l’Allemand Friedrich Von Parrot et le guide  Pierre Barrau.
03 Août 1825 Première ascension du Balaïtous (3144 m) par les Officiers Géodésiens Peytier et  Hossard.
08 Oct 1837 Première ascension connue du Vignemale (3298 m) attribuée à Henri Cazaux guide de Luz et à son beau frère Bernard Guillembet. (En fait seconde ascension 45 ans après les premiers ascensionniste)
20 Juillet 1842 Première ascension de l’Aneto (3404 m) par  Albert de Franqueville,  Platon de Tchihatcheff et les guides Pierre Sanio, Pierre Redonnet, Jean Sors et Bernard Arrazau.
1846 Première ascension du Pic Long (3192 m) par Marc Sesque et Philippe d’Orléans.
1847 Première ascension du Néouvielle (3091 m) par Vincent Chausenque et Bastien Teinturier.
06 Août 1856 Première ascension des Posets (3375 m) par l’anglais H. Halkett et les guides Pierre Redonnet et  Pierre Barrau.
1864 Première ascension de la Munia (3133 m) par l’anglais Charles Packe.
1864 Création de la première Société de Montagnards par Charles Packe, Henry Russell, Maxwell-Lyte et Frossard: La Société Ramond.
11 Février 1869 Première hivernale du Vignemale par Henry Russell, Hippolyte et Henri Passet. C’est la première grande ascension hivernale effectuée en Europe.
11 Août 1878 Première ascension du Grand Batchimale (3177 m)  par Franz Schrader et le guide Henry Passet.
01 Mars 1879 Première ascension hivernale de l’Aneto (3404 m) par Roger de Monts, B. Courrèges, B. et V. Paget.
12 Août 1879 Henri Brulle, Jean Bazillac et les guides Sarrettes et Bordenave, effectuent la première ascension du Vignemale par le Clot de la Hount. Cette course ouvre l’ère du Pyrénéisme de difficulté.
1880 Première ascension hivernale des Posets (3375 m) par Roger de Monts et  Célestin Passet.
1881 Première ascension hivernale de la Munia (3133 m) par  Roger de Monts.
1882 Première ascension du Comoloforno (3033 m) par Henri Brulle, Jean Bazillac et le guide Célestin Passet.
16 Sept 1885 Première ascension du Couloir Swan  par  Henri Passet  et F.E.L. Swan.
1888 Première ascension de la Face  Nord du Mont Perdu (3355 m) par Célestin Passet, Roger de Monts  et François Bernat-Salles.
07 Août 1889 Première ascension du Couloir de Gaube par Henri Brulle, Jean Bazillac, Célestin Passet, François Bernat-Salles et Roger de Monts.
10 Oct 1889 Russell loue le Vignemale pour une durée de 99 ans.
1895 Première ascension de la Face Nord du Taillon (3144 m) par Henri Brulle et Célestin Passet.
05 Avril 1904 Aubry, Robach, Louis Falisse, Maurice Heid atteignent le sommet de l’Aneto en skis.
15 Mai 1904 Louis Falisse, Donnay, Cintrat et Bourdil montent à ski aux grottes de Cerbillona, à 3200 mètres. Ils poursuivent ensuite à pied à toute crête, depuis le pic du Clôt de la Hount jusqu’au sommet de la Pique Longue.
06 Juin 1906 Louis Robach, Louis Falisse, Ludovic Gaurier et Porter sont les premiers à atteindre le sommet du Mont Perdu en skis.
16 Juillet 1925 Ouverture de la Voie des Séracs du Petit Vignemale (3032 m) par Marie-Louise Orta, Jean Arlaud et Charles Laffont.
08 Août 1933 Première ascension de la Face Nord du Vignemale (3298 m) par Henri Barrio et R. Bellocq.
03 Sept 1933 Première ascension de la Face Nord du Pic Long (3192 m) par Roger Mailly et Robert Ollivier.
27 Février 1949 Première hivernale de la face Nord du Vignemale par Bernard Clos et Marcel Jolly.
31 Juillet 1954 Première ascension de la Face Nord du Piton Carré (3197 m) par Jean et Pierre Ravier et J. Teillard.
12, 13 Août 1954 Première ascension de la Face Nord de la Grande Aiguille d’Ansabère (2376 m) par G. Santamaria, Jean et Pierre Ravier .
21 Déc 1954 Première ascension hivernale de la Face Nord du Taillon (3144 m) par Bernard Clos,  P. Sauton et E. Escalona.
24 Juin 1956 Première ascension de l’éperon nord du Petit Pic du Midi d’Ossau (2812 m) par Jean et Pierre Ravier.
05 et 06 Juillet 1959 Première du pilier sud du Grand Pic du Midi d’Ossau (2885 m) par Patrice de Bellefon,  R. Despiau, B. Grenier et Jean Ravier.
30 Déc 1974 Première ascension de la Face Nord du Petit Astazou (3012 m) par Gérard Battaïa, Raymond Despiau et Alain Nicollet.
03 Janvier 1989 Première trilogie hivernale Pyrénéenne (Faces Nord du Mont Perdu, du Marboré et du Taillon) par Francis Mousel.
04 Février 1993 Ouverture d’une voie directe dans la Face Nord de La Munia (3133 m) par Patrick Gabarrou et Pascal Girault.
19 Mars 1993 Ouverture d’une voie directe dans la Face Nord du Mont Perdu (3355 m) par Patrick Gabarrou et  Fred Vimal.
24 Mars 1994 Ouverture dans la Face Nord du Vignemale (3298 m) de la voie « Les Délinquants de l’inutile » par Benoît Dandonneau, Christian Ravier et Rémi Thivel.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone