Le refuge de Tuquerouye en 2004. Le toit a été arraché par une tempête.
Le refuge de Tuquerouye en 2004. Le toit a été arraché par une tempête.

Le refuge de Tuquerouye est situé en haut du célèbre couloir escaladé pour la première fois par Ramond le 11 août 1797.
Construit en 1889, par la section Sud-ouest du CAF, il est réalisé entièrement avec des pierres prélevés sur place et au ciment et à la chaux. Le problème de la couverture est résolu par la forme arrondi du toit. Il est inauguré le 05 août 1890 et prend le nom de son maître d’œuvre: Lourde-Rocheblave. C’est le premier refuge construit dans les Pyrénées.
En 1927, une seconde ogive est accolé à la première.
En 1978, il est rénové de nouveau à l’initiative de l’arrière petit-fils du bâtisseur.
La dernière restauration date de 1999.

Région: Aragon
Province: Huesca
Situation: Brèche de Tuquerouye
Altitude: 2660 mètres
Départ: De Gèdre, suivre la D922 vers Héas sur environ 5 km, puis la D176 jusqu’au barrage du lac des Gloriettes (1668 m)
Accès: Traverser le barrage, contourner le lac par sa rive ouest et suivre le sentier. Laisser sur la droite la Hourquette d’Alans et suivre le sentier vers le Sud-est jusqu’au pied du couloir. La suite est déconseillé aux simples randonneurs en cas de présence de neige dans le couloir. Le refuge se situe en haut du couloir, à la Brèche de Tuquerouye.
Dénivelé: 1000 mètres
Horaire: 3 H 15
Ouverture: Non gardé
Capacité: 12 places
Gestionnaire: CAF de Bordeaux
Idées randos: Mont Perdu (3355 m), Cylindre du Marboré (3328 m), Pics d’Astazous (3012 m & 3077 m)…
Cartographie: Carte Alpina E-25 Parque Nacional de Ordesa Y Monte Perdido & Carte Alpina E-40 Ordesa y Monte-Perdido

Le refuge de Tuquerouye